Chien Allergie Alimentaire

Les allergies alimentaires du chien: symptômes et traitement

Tout comme les humains, votre chien peut également être sujet à des allergies alimentaires. Ces dernières sont causées par certaines substances contenues dans certaines nourritures et qui provoquent une réponse immunitaire anormale. Les allergies alimentaires chez le chien se manifestent par des troubles digestifs et parfois des éruptions cutanées. Si elles ne sont pas traitées, ces allergies peuvent se compliquer. Comment reconnaître une allergie alimentaire chez un chien ? Comment la traiter ?

Allergie alimentaire : définition

Une allergie est causée par une réaction du système immunitaire. Ce type de réaction est toutefois exagéré et se manifeste en présence de ce qu’on appelle allergène. Quand un allergène entre dans le corps, le système de défense essaie de le combattre alors qu’il ne devrait pas.

Il faut différencier l’intolérance de l’allergie. Si la première définit l’incapacité à digérer un aliment donné, l’allergie, quant à elle, est une réaction du système immunitaire.

Votre chien peut avoir de l’allergie alimentaire à n’importe quel stade de sa vie et celle-ci peut concerner n’importe quel aliment. L’allergie apparaît sans prévenir et peut également disparaître d’un coup. Sachez toutefois qu’elle ne se déclenche jamais au premier contact.

Les symptômes de l’allergie alimentaire chez le chien

Les symptômes de l’allergie alimentaire peuvent se présenter sous deux formes chez le chien : sous forme cutanée et par des troubles digestifs.

Les symptômes sous forme cutanée se manifestent par les démangeaisons créant des zones rouges érythémateuses et des papules. Quand votre chien se gratte, des lésions peuvent se former et parfois une infection bactérienne est à craindre.

Les troubles digestifs, quant à eux, se manifestent par des douleurs abdominales ainsi que des diarrhées. Il peut également arriver que votre chien vomisse.

Allergie Alimentaire bouledogue français

Diagnostic de l’allergie alimentaire

C’est en vérifiant les symptômes que le vétérinaire de votre chien pourra décréter s’il s’agit ou non d’une allergie. Toutefois, il conviendra de s’assurer les éruptions cutanées ne sont pas causées par des puces ou des allergies de contact et que les diarrhées ne proviennent pas d’un autre trouble digestif.

Pour que le diagnostic se passe au mieux, le vétérinaire prescrira un régime d’éviction. Ce genre de régime consiste en des aliments que votre chien n’a jamais mangés. Il s’agira, entre autres, de poisson et de gibier ainsi que de pommes de terre et de tapioca. On optera ici pour des aliments préparés industriellement.

Votre chien suivra strictement ce régime d’éviction pendant au moins 2 mois. Le but est de contrôler l’état général de votre compagnon. Si sa santé s’améliore, c’est au vétérinaire de décider s’il devra rester sur ce genre de régime toute sa vie ou bien si les autres aliments peuvent être réintroduits petit à petit. Dans ce cas, on procède à la deuxième étape qui consiste à provoquer l’allergie avec les aliments déjà connus par votre chien.

Traitement de l’allergie alimentaire du chien

Si votre chien a une crise d’allergie, le vétérinaire lui prescrira en général de l’antihistaminique ou un anti-inflammatoire pour le soulager. S’il a des diarrhées, le vétérinaire lui donnera des anti diarrhéiques.

Pour ce qui est du traitement de l’allergie proprement dite, un régime alimentaire à base de protéines hydrolysées est conseillé. Son alimentation sera également constituée de produits qu’il ne connait pas. Pour que le traitement soit efficace, un suivi stricte du régime est vivement conseillé.

Le traitement de l’allergie doit être accompagné par d’autres traitements comme la prise d’antiparasitaires. Dans tous les cas, pour soigner votre animal, il est important de suivre scrupuleusement les conseils de votre vétérinaire.

Laisser un commentaire